Archives pour la catégorie 42 jours sur terre

Tant de latence

grand-riviere-3

105km = 7 heures

0km = 4 heures

105km = 8 heures

Tenter de traverser l’espace permet de comprendre le point de basculement qui transforme l’attente en latence. Il s’agit de faire l’expérience « du temps qui permet de regarder le temps ».

Bruit de fond

Diwali en demi-teinte

 

Diwali célèbre la victoire de la lumière sur l’obscurité, la connaissance sur l’ignorance, le bien sur le mal, l’espoir sur le désespoir…

Mais vu de l’extérieur, il s’agit de la victoire du tourisme formaté version Disneyland sur la magie sensible de la lumière  d’un De La Tour…

L’écouter …

un tracé = une vague = un courant = une hauteur de houle = une marée = une ondée = un souffle = un temps

un dessin = un jour = une attente = un partage = un regard

Regarder la mer exerce l’oeil, il a su lire entre les lignes.

Compositeur minimaliste

1 noeud = 1 mesure

2 noeuds = 1 changement d’appuis

4 noeuds = 1 pulsation

8 noeuds = 1 brassée

16 noeuds = 1 phrase

Se synchronisant avec le tempo « largo », le corps métronome joue une mélodie répétitive et uniforme où seule l’intensité du geste créée une modulation crescendo.

Précipitée précipitation

Sur une distance inférieure à 50mètres, à une température extérieure de 30°C et un taux d’humidité de 95%, soit t1 le temps de séchage de la peinture et t2 la durée de l’averse tropicale

 

Première couche : t1<<t2

Temporiser ou tenter d’accélérer le rythme pour gagner des secondes de répits…

Deuxième couche : t1<t2

L’averse gagne du terrain et assombrit la lueur d’espoir de finir à temps…

Troisième couche : t1>t2

L’averse marque la surface peinte d’une multitude de tâches de formes révélatrices de la rapidité de l’impact, mémoire de ce sprint remporté très largement par le temps atmosphérique.