« la ligne au dessus » / 2016

.

Le projet « la ligne au dessus » a comme point de départ l’expérience en tant qu’aide-gardienne de refuge dans le massif du Vignemale, Pyrénées. Le refuge est une étape dans le parcours d’ascension entre la vallée et les sommets, un abri pour celles.ceux qui passent (marcheur.se.s) et celles.ceux qui y vivent (gardiens), un espace de connexion, de promiscuité et d’échanges, de fragments de narration et de parcours qui s’entremêlent, et un lieu ancré dans le paysage.

La présence du brouillard et l’incidence que celui-ci provoque sur la marche est l’élément central visuel et narratif de « la haute route » et « un double mouvement ».

..

la ligne au dessus, la haute route
la ligne au dessus, un double mouvement