Archives de l’auteur : Marjorie Le Berre

Trop plein

Incliner une carte marine de 90°C fait glisser les noms des villes vers la côte jusqu’à les voir sombrer en haute-mer. Ce mouvement de pivot serait une prémonition de la montée des eaux.

A son insu

La ligne d’horizon dessinée par l’homme fasciné par la prise de hauteur sur le monde dessine les contours d’un paragraphe non justifié.

Traduisant ses impulsions babéliennes, elle est sismographe de l’homme bâtisseur.

Relativité

Déplacer un tas de sable d’un point A à un point A+1 brassée est-il une raison nécessaire et suffisante pour mettre un homme en mouvement ?

Peut-être si on considère que ce léger déplacement peut influer sur le centre de gravité de la Terre qui voit sa vitesse de rotation modifiée. Cette légère accélération pourrait entraîner un déplacement des individus dans le sens inverse de la rotation créant un effet de vase communiquant.

Serait-on apponté à une terre qui a le roulis ?

Tentative de désertion

La sensation d’enfermement serait elle proportionnelle à la taille des interstices ouvrant vers les lignes de fuite?

Si oui, un 90° peut parfois suffire au regard pour assouvir son envie d’évasion en transformant le format portrait en format paysage.